˄
  • Prix bas E.Leclerc Garanti ! Prix bas Garanti !
  • Service client au 0 805 620 622 S.Client 0 805 620 622
  • Retrait gratuit en magasin E.Leclerc Retrait gratuit magasin
  • Tiers payant

COMMENT LIRE UNE CARTE DE MUTUELLE ? BIEN S’INFORMER

En tant que porteur de lunettes de vue ou de lentilles de contact, vous êtes familier avec la mutuelle. Dès qu’un professionnel de santé l’exige, vous la présentez. Mais savez-vous la décrypter ? Si vous vous demandez comment lire une carte de mutuelle, vous êtes au bon endroit ! Lisez notre article pour y voir plus clair.

Mutuelle santé, comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, la mutuelle ou complémentaire santé vient en complément du système de remboursement de la Sécurité sociale pour améliorer votre couverture médicale, tout en diminuant votre reste à charge, c’est-à-dire ce que vous devrez payer vous-même.
Le dispositif de remboursement de la Sécurité sociale correspond à la couverture santé obligatoire. En tant qu’assuré affilié au régime général de la Sécurité sociale, vous bénéficiez alors d’un remboursement partiel de vos dépenses de santé, à hauteur d’un barème fixé par l’Assurance Maladie. Le reste à payer vous incombe alors. Il s’agit du ticket modérateur. Des prestations comme les équipements optiques ou encore les soins dentaires peuvent faire grimper la facture, d’où l’importance d’avoir une mutuelle.
À titre individuel, la souscription à une complémentaire santé est libre et optionnelle. Si vous êtes salarié, votre employeur doit vous proposer une complémentaire santé collective qui vous offrira une couverture plus ou moins étendue avec une prise en charge plus ou moins importante selon le contrat choisi. Une fois le contrat souscrit, vous recevrez une carte de mutuelle chaque année, qui récapitule les principales garanties de votre mutuelle, la qualité de la prise en charge et le niveau de remboursement de vos frais de santé.

Les informations présentes sur votre carte

Bien que chaque mutuelle ait sa propre carte, elles fonctionnent à peu près toutes de la même manière. Elles rassemblent essentiellement des informations comme les coordonnées de votre mutuelle, votre numéro d’adhérent, la période de validité de votre carte de mutuelle, le niveau de remboursement de vos frais de santé (sigles, postes de dépenses et pourcentages), les informations des différents bénéficiaires de la complémentaire santé (nom, prénom, statut, numéro de Sécurité sociale et date de naissance).

Les sigles à déchiffrer

Selon les mutuelles, les garanties peuvent être exprimées de différentes façons. Vous pourrez retrouver des sigles comme :

  • - BRSS : pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité sociale
  • - TC : remboursement selon un pourcentage des tarifs de convention
  • - PMSS : pourcentage de plafond mensuel de la Sécurité sociale
  • - RO : Régime obligatoire
  • - FR : Frais réels (c’est-à-dire remboursement intégral)
  • - TM : Ticket modérateur

Les différents postes de dépenses

Sur une carte de mutuelle, on retrouve des postes de soins comme hospitalisation, optique, soins courants, pharmacie, dentaire etc. Vous souhaitez savoir exactement quels soins sont compris dans ces différents postes ? Référez-vous à votre contrat de mutuelle.

Les pourcentages de remboursement

Chaque poste de soins est accompagné d’un pourcentage dans le cas d’un remboursement BRSS (sur la base du remboursement de la Sécurité sociale). À quoi correspond ce pourcentage ? Il s’agit de la part de frais de santé que votre complémentaire santé prend en charge. 100% signifie que votre mutuelle assure une prise en charge à 100% des frais de santé du poste correspondant sur la base de remboursement de la Sécurité sociale. Cela ne signifie donc pas forcément que vous serez remboursé à 100%, notamment en cas de dépassement d’honoraires. Ainsi, il peut y avoir une différence entre le montant réel de vos frais de santé et la base de remboursement de la Sécurité sociale. Pour augmenter le montant des remboursements, il faut alors des pourcentages de remboursement de la mutuelle plus élevés (200%, 300%...).

Dorénavant, vous en savez plus sur la façon de lire votre carte de mutuelle. Pour connaître votre reste à charge pour une dépense de santé, cela dépend de la prise en charge de l’Assurance maladie, ainsi que des remboursements effectués par votre mutuelle. Bien comprendre tous les éléments contenus sur votre carte de mutuelle, c’est essentiel pour suivre vos remboursements et être sûr qu’ils correspondent au contrat souscrit.