˄
  • Prix bas E.Leclerc Garanti !
  • Service client au 01 49 87 27 77
  • Retrait gratuit en magasin E.Leclerc
  • Tiers payant

Définitions des troubles et pathologies optique

Qu’il s’agisse de troubles de la vision (myopie, amblyopie, presbytie…) ou de pathologies (glaucome, albinisme oculaire, conjonctivite…), la majorité des défauts visuels peuvent être diminués ou corrigés par le port de lentilles de contact adaptées.

Amblyopie : l’amblyopie est une faiblesse de l'acuité visuelle d’un œil qui peut entrainer également une mauvaise vision des reliefs. Ce trouble touche une infime partie de la population. Dépister l'amblyopie au plus tôt, permet un traitement efficace. Dans certains cas de fortes amblyopies l’ophtalmologue peut prescrire des lentilles de contact rigides.

Albinisme : l’albinisme est une maladie génétique qui touche la peau et sous certaines formes les yeux. C’est ce que l’on appelle « l’albinisme oculaire ». Dans ce cas, on retrouve une dépigmentation de la rétine et de l’iris, une diminution de l’acuité visuelle, une sensibilité à la lumière, et un nystagmus congénital (mouvements d'oscillation involontaires et saccadés du globe oculaire). Les lentilles de contact ne pourront corriger que les défauts visuels et non pas tous les autres symptômes de cette maladie.

Astigmatisme : l’astigmatisme est un trouble de la vision qui peut s’associer à la myopie et à l’hypermétropie. La vue est trouble aussi bien de près que de loin. Les lentilles de contact spécifiques permettent de corriger ce défaut visuel.

Cataracte : la cataracte est un trouble de la vision commun chez les séniors qui se caractérise par une « vision voilée ». Ce trouble est causé par une modification du cristallin qui s’opacifie au fur et à mesure du temps, empêchant alors la lumière de traverser correctement. Seule une intervention chirurgicale permet d’y remédier.

Conjonctivite : la conjonctivite est une inflammation de la face interne des paupières. Elle provoque des démangeaisons, des rougeurs entrainant une vision floue.
Cette inflammation est fréquente et est en général sans danger pour la vision en l'absence de complication.
Vous devez impérativement arrêter de porter vos lentilles de contact.

Daltonisme : le daltonisme est une anomalie visuelle qui consiste à mal percevoir certaines couleurs et leurs nuances. Les confusions de couleurs se font souvent sur le rouge et le vert, mais aussi le bleu et le jaune. Il existe des lentilles de contact spécifiques pour atténuer, sans jamais totalement corriger, les troubles de la dyschromatopsie (mauvaise perception des couleurs).

Exophtalmie : L'exophtalmie est une saillie du globe oculaire hors de son orbite. Les raisons sont variables comme des problèmes de tyroïde, une tumeur, la maladie de Basedow… Dans les cas extrêmes, il est même difficile de fermer la paupière, ce qui rend impossible le port des lentilles de contact. Sinon, sous avis du médecin, il est possible d’en porter avec une vigilance particulièrement accrue.

Glaucome : le glaucome est une maladie liée à une forte pression dans l’œil. Si le problème n’est pas traité rapidement, la maladie peut évoluer jusqu’à provoquer une cécité. Il est possible de porter des lentilles de contact, sauf si certains collyres prescrits pour guérir la maladie, sont incompatibles avec ces dernières.

Hypermétropie : l’hypermétropie est un défaut visuel qui consiste à voir moins bien de près, que de loin. L'hypermétropie se rencontre chez l'adulte et est souvent bien tolérée quand son intensité reste modérée. En effet, l'œil a alors tendance à compenser. Mais, elle s'accentue à partir de la quarantaine car le cristallin devient de moins en moins capable de neutraliser ce défaut en focalisant les rayons lumineux sur la rétine. Des lentilles correctrices adaptées permettent de corriger efficacement ce trouble.

Myopie : la myopie est un défaut visuel assez commun qui consiste à voir moins bien de loin, que de près. Les objets situés au loin apparaissent flous. On estime que 1 français sur 4 est atteint de myopie. Le port de lentilles de contact adaptées pour la myopie permet de retrouver une bonne vision.

Presbytie : la presbytie est une évolution naturelle de la vision, qui apparait généralement autour de la quarantaine. Le cristallin perd de son élasticité, ce qui va entrainer une altération de la vision de près. De nombreuses lentilles de contact permettent de corriger ce défaut visuel.

Strabisme : le strabisme est véritablement un trouble de la vision, et non juste une gêne esthétique. Il s’agit d’une déviation d’un œil par rapport à un autre, lié à un déséquilibre des tensions musculaires, ce qui produit un effet « d’œil qui louche ». Certains types de strabisme peuvent être corrigés avec des lentilles de contact adaptées, et ce, dès l’adolescence.

Nystagmus : le nystagmus est un réflexe incontrôlé des yeux qui consiste en une succession de mouvements involontaires des globes oculaires. Il peut s’agir d’une maladie congénitale transmise pendant la grossesse, ou d’une affection neurologique. Les causes sont variées, et leurs traitements aussi. Des lentilles de contact permettent aussi de régler ce trouble réfractif, s’il est simplement musculaire.