˄
  • Prix bas E.Leclerc Garanti ! Prix bas Garanti !
  • Service client au 0 805 620 622 S.Client 0 805 620 622
  • Retrait gratuit en magasin E.Leclerc Retrait gratuit magasin
  • Tiers payant

Yeux qui piquent, allergie ?

Yeux rouges, gonflement, démangeaisons, larmoiement, parfois accompagnés d’une sensation de piqûre ou de brûlure, sensation de grain de sable coincé entre l’œil et la paupière, vision floue… vous avez peut-être une allergie. Ces symptômes sont parfois accompagnés d’un écoulement ou de démangeaisons nasales, d’éternuements, d’une toux ou de maux de tête. Consultez votre ophtalmo dès les premiers symptômes pour écarter tout risque de pathologie oculaire et découvrir de quel type d’allergie il s’agit.

Quels sont les différentes allergies oculaires ?

L’allergie des paupières

Très fine, la peau des paupières laisse facilement pénétrer les allergènes. Résultat, les yeux deviennent plus sensibles, ils démangent et picotent. Le principal responsable est le maquillage, sans oublier les crèmes ou produits démaquillants. Pour éviter de développer ce type d’allergie oculaire, fiez-vous aux mentions inscrites sur les produits cosmétiques du type « hypoallergénique », « testé sous contrôle dermatologique », « formulé pour les peaux sensibles »… Ces mentions ne garantissent pas l’absence de substances allergènes, mais la limitent, ainsi que les risques allergiques qui en découlent.

Autres responsables de cette allergie des yeux : les pollens, les poils d’animaux, les produits toxiques industriels présents dans l’environnement...

La conjonctivite allergique

Picotements de l’œil, démangeaisons, larmoiements, sensation de brûlures et de frottements… ces symptômes indiquent que vous avez peut-être développé une conjonctivite allergique, à cause des allergènes transportés par l’air. Il s’agit de l’allergie la plus fréquente. Un allergène rencontre les anticorps de la conjonctive qui devient rouge en cas d’inflammation. La conjonctive est la membrane transparente recouvrant la face interne des paupières et la surface externe de l’œil. Se développe alors une conjonctivite allergique, fréquemment associée à une rhinite allergique ou rhume des foins. Il se manifeste aux retours des pollens par des écoulements du nez, des éternuements, des démangeaisons…

Pour traiter une conjonctivite allergique, procédez à des lavages réguliers de l’œil au sérum physiologique pour éliminer la substance allergique responsable de la conjonctivite. Si vous portez des lentilles de contact, il est conseillé de les retirer en cas d’allergie oculaire. Dans tous les cas, les lavages des yeux se font sans lentilles. En complément, il peut être utile de mettre quelques gouttes hydratantes dans les yeux. Si les symptômes s’aggravent, un médicament antihistaminique pourra être prescrit par un ophtalmologue, un allergologue ou votre médecin traitant. Dans le cas d’une allergie saisonnière ou durable, vous pourrez utiliser du collyre en traitement de fond, sous prescription médicale. Si le responsable de l’allergie est un cosmétique, il suffira d’éviter le produit cosmétique en question.

Les autres allergies oculaires moins fréquentes

Kérato-conjonctivite, hypersensibilité allergique de contact, allergie retardée… il existe de nombreuses allergies oculaires plus ou moins graves pour la santé de vos yeux. Pour obtenir un diagnostic fiable et précis et traiter ces allergies correctement, rendez-vous chez votre ophtalmo.

Attention à ne pas confondre l’allergie oculaire et l’infection de l’œil. Dans tous les cas, pensez à consulter votre ophtalmologue pour qu’il vous prescrive le traitement adapté.